Conférence 2012
------
Dernières nouvelles
Découvrir et formaliser des droits de droits de propriété coutumiers d...
Thanksgiving... merci aux droits de propriété
L'action de l'ICREI
Une bonne nouvelle: renaissance de la revue" Études Foncières"
Les marchés environnementaux : une approche par les droits de propriété
L'entrepreneuriat au service de l’environnement
"L’écologie, oui ! Les écolos, non!"
Pour une transition énergétique responsable
Pauvre Mont Ventoux !
PERC Rapport Eté 2014
PERC Rapport Eté 2014
Ils ont perdu la raison
Liberté économique et qualité de l'air
Les ressources du monde ne se tarissent pas
Deux nouveaux ouvrages publiés par l'ICREI
 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Vers une réconciliation entre l’écologie et l’économie

Le 12 février 2013 - Le “Property and Environment Research Center”, PERC , est le plus important think tank mondial proposant des alternatives au “tout règlementaire” en recourant aux droits de propriété et au marché.
Sa dernière publication trimestrielle est intitulée “Can Economics and Ecology be reconciled” (Peut réconcilier économie et écologie ?) présente en 39 pages une dizaine de texte s’efforçant de répondre à cette interrogation fondamentale lors d’un forum réunissant 24 personnalités de diverses disciplines.

Quelques titres des articles sont significatifs de la démarche:
- La nature de la Nature et sa place dans l’humanité : l’illusion d’une nature vierge et le réalisme environnemental

- L’art de gérer la nature : évaluer le rôle de l’homme dans la nature et la réalité du milieu sauvage

- Ecologie ou économie: laquelle a contribué le plus pour le futur de notre environnement ?

- Ecologie et économie peuvent sauver les les forêts: l’idéologie et la politique se mettent en travers

Un des auteurs rappelle la position pessimistes des écologistes militant pour lesquels une bonne nouvelle n’est pas une nouvelle.

event.details
 

L’humanité libérée
Le 29 janvier 2013 - Indur Glokany, auteur de plusieurs ouvrages relatifs à la politique environnementale mondiale, vient de publier un article très important dans Policy Analysis (Cato décembre 2012) : “L’humanité libérée : comment les énergies fossiles ont sauvé l’humanité de la nature et la nature de l’humanité”.
Le développement économique extraordinaire de l’humanité au cours des deux derniers siècles est largement fondé sur l’accès à des combustibles fossile bon marché qui assurent 80% de l’énergie et 60% des aliments et vêtements. En l’absence d’une telle énergie il faudrait accroitre l’emprise des terres agricoles de 150%.
“Aujourd’hui encore les énergies fossiles sont indispensables notamment pour dégager les ressources nécessaires à la recherche et au développement de la nécessaire transition énergétique.
La technologie est le produit des idées et les combustibles fossiles ont été au cœur de la génération des idées” event.details
 

Le "Environmental Performance Index 2012"
Le 26 janvier 2013 - Ce document publié (synthèse et rapport complet) chaque année depuis 2000 par Yale University analyse 132 pays au regard de 22 critères de performance La corrélation entre PNB et qualité environnementale est confirmée (la Suisse est classée n°1), mais avec des exceptions remarquables telle la Lituanie (n°2) et plus surprenant l’Albanie (n°15). La France est assez bien classée aussi bien en termes de constat de qualité (6ème) que de tendance (19ème).
Il est clair que ce document remarquable permet de mieux comprendre la pertinence des politiques environnementales conduites dans chaque pays et d’en améliorer la gouvernance. event.details
 

Initiatives privées et Production des biens public
Le 23 janvier 2013 - Pierre Lemieux, économiste québécois vient de publier “Producing public goods privately” (Produire les biens publics de manière privée). Il décrit l’action entreprise depuis 1876 par l’Appalachian Mountain Club qui possède et gère 300 000 hectares et participe à l’entretien de 3 000 km de pistes “pour la protection, le plaisir et la compréhension des montagnes, forêts, eaux et pistes de de la région des Appalaches”. Il s’agit bien d’un “bien public” produit par l’initiative privée et le marché. Dans la situation financière de nos États impécunieux, il rappelle utilement les analyses de Tocqueville sur le rôle des associations volontaires. event.details
 

“Retour vers le futur: les modifications de la perception du rôle des droits de propriété pour l'a protection de l’environnement”
Le 22 janvier 2012 - Bien que publié en 2005 l’article de Jonathan Adler garde toute son actualité et son analyse est tout à fait pertinente dans le contexte européen. Quelques soient leur mérites les droits de propriété ne doivent jouer qu’un rôle complémentaire à la règlementation et la question n’est pas de trouver la solution idéale mais de découvrir quelle approche est meilleure (ou moins mauvaise) que les autres. L’analyse théorique du droit est illustrée par des exemples concernant la maitrise foncière, les eaux, les pâturages et la pêche. event.details
 

Bruce Yandle sur la réglementation : Une vidéo à ne pas manquer
Le 20 janvier 2013 - Visionnez cette remarquable vidéo de la conférence de Bruce Yandle, un des représentants les plus brillants de l'écologie de marché. event.details
 

Elinor Ostrom: un testament
L’Institute of Economic Affairs-IEA, l’un des  plus anciens think
tanks libéraux, vient de publier un petit ouvrage (104 pages) dans lequel Ostrom
résume sa pensée . “The Future of the Commons: beyond market failure and
government regulation”.

Ce texte, introduit et commenté par Mark Pennington et al. met en évidence
les limites  du tout règlementaire environnemental.

L’IEA met aussi à disposition la vidéo de la grande conférence qu’E. Ostrom
a prononcé à Londres le 29 mars 2012 dans le cadre des Annual Hayek Memorial
Lectures
, quelques mois avant son décès en Juin 2012.

Rappelons qu’E. Ostrom avait bien voulu  accorder son parrainage à
notre 9ème Conférence Internationale (Aix en Provence 21-24 juin 2012)

event.details
 

Index 2013 de la liberté économique
Le 12 janvier 2013 - Un excellent cru et fort intéressant
dans la mesure où nous connaissons le lien entre liberté économique et
bien-être économique et celui de revenu avec la qualité de
l’environnement tel que mis en évidence par la Courbe Environnementale
de Kuznetz. Pour autant il n’y a pas lieu d’être optimiste car comme
le précise l’Ambassadeur Miller (Wall Street Journal) on observe
une érosion mondiale de la liberté économique due pour l’essentiel aux
révolutions de type “Printemps arabe”.
Paradoxalement l’Europe améliore légèrement son score par des mesures de
libéralisation afin de faire face aux risque d’effondrement de l’Euro.
La France se situe seulement au 62ème rang mondial et se trouve en très
mauvaise position en Europe (30ème sur 40 ). Pour autant la protection
des droits de propriété est assez bien garantie. event.details
 

Meilleurs vœux pour 2013 !
Le 29 décembre 2012 - Notre équipe ICREI vous souhaite ses bons vœux pour 2013 ! event.details
 

Rapport général de la conférence 2012
Le 27 décembre 2012 - Henri Lamotte, Trésorier de l'ICREI a réalisé le rapport général de la conférence 2012 "Droits de propriété: Agriculture & Forêt". event.details
 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
 top