Conférence 2012
------
Dernières nouvelles
Hayek, Coase et l'environnement
Dixième Conférence Internationale ICREI
Meilleurs voeux !
Notre dernière brochure
Découvrir et formaliser des droits de droits de propriété coutumiers d...
Thanksgiving... merci aux droits de propriété
L'action de l'ICREI
Une bonne nouvelle: renaissance de la revue" Études Foncières"
Les marchés environnementaux : une approche par les droits de propriété
L'entrepreneuriat au service de l’environnement
"L’écologie, oui ! Les écolos, non!"
Pour une transition énergétique responsable
Pauvre Mont Ventoux !
PERC Rapport Eté 2014
PERC Rapport Eté 2014
 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
test'g
then event.details
 

Hayek, Coase et l'environnement
"If Hayek and Coase were Environmentalists: linking economics and ecology" (Terry Anderson, Hoover Institution, Février 2015, 32 p.)
Terry Anderson revient à la théorie économique et revisite la pensée de Hayek et de Coase en posant la question: si ces deux Prix Nobel étaient aujourd'hui environnementalistes ils démontreraient la cohérence entre économie et écologie. Il avance que le titre du fameux article de Coase" "The problem of social cost" pourrait être transformé en "The problem of of ecosystem cost" dans la mesure où il offre un cadre théorique pour relier l'utilisation par l'homme d'une ressource environnementale avec une autre.. Le rôle central que Coase attribue aux droits de propriété intégre l'action humaine à la nature en responsabilisant les titulaires de droits de propriété pour les couts d'utilisation ou de modification de la nature. Le problème des couts de transaction des droits de propriété sont considérés comme autant de lacunes institutionnelles, en fait des niches qui peuvent être occupées et exploitées par les entrepreneurs environnementaux. A ce point Anderson cite l'évolution des espèces décrite par Darwin mais remarque que l'homme invente des institutions qui obéissent à des motivations rationnelles où les prix et les marchés signalent les raretés.
Si Pigou apporte des solutions réglementaires à un monde statique, Coase et Hayek répondent aux problèmes d'un monde en évolution dont l’entrepreneur est l'acteur principal.
La lecture de ce remarquable article n'est pas aisée et suppose d'être familiarisé non seulement avec Hayek et Coase mais encore Pigou, Demsetz,Hardin.... et complète et approfondi la récente publication (Anderson & Libecap, 2014) de "Environmental markets: a property rights approach" dont nous avons rendu compte.
Max Falque event.details
 

Hayek, Coase et l'environnement
"If Hayek and Coase were Environmentalists: linking economics and ecology" (Terry Anderson, Hoover Institution, Février 2015, 32 p.)
Terry Anderson revient à la théorie économique et revisite la pensée de Hayek et de Coase en posant la question: si ces deux Prix Nobel étaient aujourd'hui environnementalistes ils démontreraient la cohérence entre économie et écologie. Il avance que le titre du fameux article de Coase" "The problem of social cost" pourrait être transformé en "The problem of of ecosystem cost" dans la mesure où il offre un cadre théorique pour relier l'utilisation par l'homme d'une ressource environnementale avec une autre.. Le rôle central que Coase attribue aux droits de propriété intégre l'action humaine à la nature en responsabilisant les titulaires de droits de propriété pour les couts d'utilisation ou de modification de la nature. Le problème des couts de transaction des droits de propriété sont considérés comme autant de lacunes institutionnelles, en fait des niches qui peuvent être occupées et exploitées par les entrepreneurs environnementaux. A ce point Anderson cite l'évolution des espèces décrite par Darwin mais remarque que l'homme invente des institutions qui obéissent à des motivations rationnelles où les prix et les marchés signalent les raretés.
Si Pigou apporte des solutions réglementaires à un monde statique, Coase et Hayek répondent aux problèmes d'un monde en évolution dont l’entrepreneur est l'acteur principal.
La lecture de ce remarquable article n'est pas aisée et suppose d'être familiarisé non seulement avec Hayek et Coase mais encore Pigou, Demsetz,Hardin.... et complète et approfondi la récente publication (Anderson & Libecap, 2014) de "Environmental markets: a property rights approach" dont nous avons rendu compte.
Max Falque event.details
 

Dixième Conférence Internationale ICREI

2 février 2015 - Nous vous communiquons la note de présentation de notre prochaine conférence... mais nous avons décidé de la reporter en 2016 car en 2015 toutes les énergies et financements sont mobilisés pour la Conférence Climatique Mondiale qui se déroulera à Paris en décembre.
Nous profiterons de ce délai pour approfondir le programme et rédiger un article qui précisera le contenu et les objectifs de l'entrepreunariat environnemental.

Christian Stoffaès, President
Max Falque, Délégué Général


event.details
 

Meilleurs voeux !
4c1cad480b367d25315778728e8e4755Recevez les meilleurs vœux de l'ICREI! event.details
 

Notre dernière brochure
Visionnez notre dernière brochure !
event.details
 

Découvrir et formaliser des droits de droits de propriété coutumiers dans les pays en voie de développent : une nouvelle perspective
Le Cato Institute vient de publier un article dont le
titre complet annonce l'ambition: "Une approche innovante pour
l'enregistrement des droits fonciers dans les PVD: utiliser la
technologie pour éviter la bureaucratie"

L'importance capitale des droits de propriété comme condition
nécessaire à la croissance économique et à la lutte contre la
pauvreté a été mis en évidence par Hernando De Soto mais la
définition de ces droits, le plus souvent coutumiers et
communautaires s'est avéré très difficile et couteuse lorsqu'on
procède à l'établissement d'un cadastre. Ce document aboutit trop
souvent à renforcer la corruption des pouvoirs publics lorsquu'ils
combinent prédation et incompétence.

Il convient de faire émerger les droits de propriété par les
citoyens eux-mêmes qui feront alors pression sur les pouvoirs
publics pour les formaliser. Cette démarche extra gouvernementale
est la première étape d'un état de droit.Bien entendu cette méthode
remet en cause l'action des organsations publiques et ONG qui
déversent des milliards de dollars pour metter en place des
cadastres "à l'occidentale" avec la complicité des prédateurs locaux
et internationaux.

Depuis Garrett Hardin et Elinor Ostrom nous savons que la protection
et la gestion des ressources environnementales impliquent
l'existence de droits de propriété privés ou en commun afin d'éviter
la "tragédie du libbre accès" event.details
 

Thanksgiving... merci aux droits de propriété
Il faut avoir partagé ce repas traditionnel le 26 novembre en famille pour comprendre les Etats Unis dont l'histoire commence  avec  l’arrivée en Nouvelle Angleterre d’une centaine de pèlerins ayant fui la persécution religieuse britannique, pour les uns, ou la trop grande liberté des mœurs d’Amsterdam, pour les autres. Après une traversée difficile à bord du Mayflower, les Pèlerins débarquent à Plymouth le 11 décembre 1620. Le premier hiver est dévastateur ; sur les cent-dix pèlerins, seulement cinquante survivent au froid et au manque de nourriture.Une fois le printemps revenu, ces survivants doivent se constituer une réserve pour le prochain hiver. Or la terre, le climat, les plantes, tout leur semble hostile.
On retient que c'est grâce aux Indiens Iroquois de la tribu des Patuxets que les "Pilgrims" survivants découvrent les bienfaits de certaines plantes et le danger mortel d’autres. Ils leur enseignent la chasse et la pêche et, surtout, ils leur apprennent à récolter le maïs. Mais en fait la pénurie s'est poursuivie pendant trois années car fondée sur  des institutions inadaptées, à savoir la propriété collective et une distribution égalitaire des ressources en fonction des besoins, illustrant la "Tragedy of the Commons" . La  petite colonie décida alors de changer de système et adopta la propriété privée des parcelles agricoles. Dès lors l'abondance fut assurée.
Les deux articles de David Bollier  et Benjamin Powell décrivent l'origine et l’importance des droits de propriété fondées sur le travail de chacun et théorisées par Locke 50 ans plus tard. et inscrites dans la Constitution américaine.  
Max Falque

event.details
 

Thanksgiving... merci aux droits de propriété
Il faut avoir partagé ce repas traditionnel le 26 novembre en famille pour comprendre les Etats Unis dont l'histoire commence  avec  l’arrivée en Nouvelle Angleterre d’une centaine de pèlerins ayant fui la persécution religieuse britannique, pour les uns, ou la trop grande liberté des mœurs d’Amsterdam, pour les autres. Après une traversée difficile à bord du Mayflower, les Pèlerins débarquent à Plymouth le 11 décembre 1620. Le premier hiver est dévastateur ; sur les cent-dix pèlerins, seulement cinquante survivent au froid et au manque de nourriture.Une fois le printemps revenu, ces survivants doivent se constituer une réserve pour le prochain hiver. Or la terre, le climat, les plantes, tout leur semble hostile.
On retient que c'est grâce aux Indiens Iroquois de la tribu des Patuxets que les "Pilgrims" survivants découvrent les bienfaits de certaines plantes et le danger mortel d’autres. Ils leur enseignent la chasse et la pêche et, surtout, ils leur apprennent à récolter le maïs. Mais en fait la pénurie s'est poursuivie pendant trois années car fondée sur  des institutions inadaptées, à savoir la propriété collective et une distribution égalitaire des ressources en fonction des besoins, illustrant la "Tragedy of the Commons" . La  petite colonie décida alors de changer de système et adopta la propriété privée des parcelles agricoles. Dès lors l'abondance fut assurée.
Les deux articles de David Bollier  et Benjamin Powell décrivent l'origine et l’importance des droits de propriété fondées sur le travail de chacun et théorisées par Locke 50 ans plus tard. et inscrites dans la Constitution américaine.  
Max Falque

event.details
 

L'action de l'ICREI
Le 2 octobre 2014 - Ce nouveau document résume l'ensemble de nos actions depuis 1992 et notamment :

- la mission de l'ICREI et de ses responsables

- les noms de tous les intervenants et organismes qui ont participé à nos neuf Conférences Internationales

- les premières de couverture des actes et autres livres event.details
 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
 top