Conférence 2012
------
Dernières nouvelles
Les marchés environnementaux : une approche par les droits de propriété
L'entrepreneuriat au service de l’environnement
"L’écologie, oui ! Les écolos, non!"
Pour une transition énergétique responsable
Pauvre Mont Ventoux !
PERC Rapport Eté 2014
PERC Rapport Eté 2014
Ils ont perdu la raison
Liberté économique et qualité de l'air
Les ressources du monde ne se tarissent pas
Deux nouveaux ouvrages publiés par l'ICREI
Jour de la Terre ....34 ème anniversaire !
Droits miniers: comparaison Canada-Etats-Unis
"Le mystère du capital" d'Hernando De Soto sous le feu de la critique
Le réchauffement climatique présente-t-il des avantages?
 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Les marchés environnementaux : une approche par les droits de propriété
Environmental MarketsLe 18 août 2014 - Dans ce nouvel et remarquable ouvrage, les auteurs Terry L. Anderson et Gary D. Libecap mettent à jour une réflexion qui depuis une trentaine d’années démontre que les droits de propriété et le marché peuvent contribuer à gérer et protéger les ressources environnementales notamment pour l’eau, le foncier, la faune et la flore, la pêche et même l’air. Les auteurs mettent en perspective l’approche réglementaire et l’approche libérale : aucune n’est parfaite mais leur combinaison est fructueuse.
Le dernier chapitre sur le rôle central des droits de propriété, condition nécessaire à l’émergence des marchés, est particulièrement stimulant.

Terry, Président de PERC, le plus important think tank consacré au libéralisme environnemental, est intervenue à la deuxième conférence internationale organisée par l’ICREI à Aix en Provence en 1998. event.details
 

L'entrepreneuriat au service de l’environnement
Le 27 juillet 2014 - Le titre de cet ouvrage de Laura Huggins affiche clairement son objet et son contenu "Environmental Entrepreneurship: markets meet the environment in unexpected places". Il théorise et illustre par de nombreux exemples le nouveau concept d'"Enviropreneur", particulièrement pour les PVD . Le défi consiste à mettre place des droits de propriété et encourager l'échange marchand afin de d’échapper à la pauvreté tout en améliorant l'environnement. Les entrepreneurs résolvent les problèmes environnementaux en apprenant à tirer un avantage de situations qui sans eux seraient demeurées dans la sphère de la tragédie du libre accès rendue célèbre par Hardin (1968).

Max Falque event.details
 

"L’écologie, oui ! Les écolos, non!"
COUVEDC6Le 18 juillet 2014 - Tel est le titre du fascicule d'une cinquantaine de pages publié par
"Contribuables Associés" . Une vingtaine de courtes contributions
mettent en évidence la naïveté, les incohérences mais aussi les
dangers de la nouvelle idéologie  auxquels se soumettent plus ou
moins tous les partis politiques.

Quelques titres pas vraiment politiquement correct:

- L’écologie, c'est la nouvelle maladie infantile du communisme

- De l’écologie à la dictature des écologistes

- Le principe de précaution est devenu un principe de chômage

- Les Verts fossoyeurs de l'économie française

- Comment les emplois verts détruisent l'emploi privés

- Pour une nouvelle politique environnementale

- Les escrocs à la taxe carbone

- Le scandale des énergies renouvelables

- Les bureaucrates du développement durable....

Conclusion: "Les Verts n'ont pas le bon logiciel: leur écologie
punitive menace nos libertés et crée du chômage sans mettre fin aux
problèmes environnementaux"

Max Falque

event.details
 

Pour une transition énergétique responsable
http://www.actu-environnement.com/images/illustrations/librairie/previews/12588_1.jpg"Comprendre l'énergie : pour une transition énergétique
responsable"


Jean-Pierre Hauet vient de publier un ouvrage qui devrait inspirer
les projets de  politiques communautaires et françaises . Il avait
bien voulu intervenir à notre septième conférence internationale
(2008) "Droits de propriété, économie et environnement: changement
climatique et pollution de l'air" et son intervention ""Les droits
d’émission: quottas ou assignats?" revêt aujourd'hui un caractère
prémonitoire.
Max Falque



event.details
 

Pauvre Mont Ventoux !
Le 10 juin 2014 - Pour la deuxième année l’Office National des Forêt est chargé de bruler à l’aide de chalumeaux une douzaine d’hectares de végétation sur la partie sommitale de cette montagne quasi mythique...

On rappellera que cette même remarquable administration, crée au XVIIème siècle a réussi à partir du milieu du XIXème siècle à reboiser ce magnifique massif et on ne peut que s’étonner qu'elle soit chargée de s’opposer à la lente et difficile “colonisation par des pins à crochets et les genévriers communs” sur la partie sommitale. Mais le plus surprenant est la rationalité avancée: “Redonner au Géant de Provence son aspect minéral et favoriser les pelouses d’altitude”.

Une telle action, "intégralement financée par l'Etat et l'Union Européenne " qui défie le sens commun, est bien évidemment réalisée aux frais des contribuables.... et de l'environnement tant il est vrai que l'enfer est pavé de bonnes intentions illustrées par le projet de Parc Naturel Régional

Ajoutons que la protection du loup qui envahit progressivement le massif est encouragée par les mêmes technocraties et menace l'élevage ovin pourtant lui même subventionné.

Avec de tels amis le Ventoux n'a pas besoin d"ennemis !

Max Falque event.details
 

PERC Rapport Eté 2014
Le 2 juin 2014 - Le Property and Environment Research Center, le plus important Think Tank au monde consacré à la solution des problèmes environnementaux en recourant aux droits de propriété et à l'échange marchand vient de publier son numéro de l'été 2014 (33 ème année) dont le titre confirme l'importance des ressources sous marines et donc nos recherches sur le cadastre marin.

Max Falque event.details
 

PERC Rapport Eté 2014
Le 2 juin 2014 - Le Property and Environment Research Center, le plus important Think Tank au monde consacré à la solution des problèmes environnementaux en recourant aux droits de propriété et à l'échange marchand vient de publier son numéro de l'été 2014 (33 ème année) dont le titre confirme l'importance des ressources sous marines et donc nos recherches sur le cadastre marin.

Max Falque event.details
 

Ils ont perdu la raison

IlsontperdularaisonLe 28 mai 2014 - "ILS ONT PERDU LA RAISON"
Cet excellent ouvrage de Jean de Kervasdoué est complété d'un sous titre utile "Pourquoi les gouvernants prennent de mauvaises décisions"
On lit avec plaisir et intérêt les quelques 225 pages d'un déçu du socialisme.... et l'on sait que les défroqués sont les plus sévère critiques du dogme.
Pour une critique du contenu je renvoie au texte de Philippe François sur www.ifrap.org et je me contenterai de citer la conclusion de Kervasdoué " Se parer de déclarations dégoulinantes de bons sentiments, penser contraindre la curiosité des hommes, adopter implicitement l'idéologie de la décroissance, affirmer (comme le fait le conseiller technique d'un ministre) que la" somme des subjectivité donnera l'objectivité" , fermer la voie à des industries du futur, ne sont que pauvres manières d'éviter de traiter des questions posées par la science et la technique aux société contemporaines. Pour y parvenir, il convient avant tout de cesser de confondre les ordres du vrai (la science) et les ordres du du fort, du juste ou de l'équitable (la politique). Puisse cet essai y contribuer"
Je ne peux m’empêcher de rapprocher cette réflexion scientique de celle philosophique exposée par Roger Scruton dans "Green Philosophy".


Max Falque

event.details
 

Liberté économique et qualité de l'air
Le 23 mai 2014 - Le Fraser Institute, important think tank libéral localisé à Vancouver, publie une étude de 40 pages rappelant que la liberté est la condition de la prospérité économique et que l'intervention de l'État pour autant que l'activité ne porte pas atteinte aux droits d’autrui est au mieux inutile sinon contre-productive. Mais cette liberté économique est aussi responsable de la qualité environnementale. La Courbe Environnementale de Kuznetz illustre ce phénomène et concerne de nombreuses ressources environnementales.à des degrés divers. Cette recherche conduite à partir des statistiques de plus d'une centaine de pays constate qu"'à l'augmentation d'un point dans "Index of Economic Freedom" correspond une une diminution de 7,5% des particules fines. En revanche on observe aucune diminution des émissions de CO2. Les auteurs peuvent donc confirmer "l'importance capitale d'inclure le facteur liberté économique dans l'examen des relations entre revenu et pollution. Cette recherche doit conduire à mieux orienter les politiques publiques".

Max Falque event.details
 

Les ressources du monde ne se tarissent pas
May 6, 2014 - Le Wall Street Journal du 25 avril publie un long article de
Matt Ridley
qui démontre et confirme l'abondance à long terme des
ressources de la planète
Le discours catastrophique sur l'épuisement des ressources est depuis
Malthus un lieu commun qui a fait la fortune médiatique du Club de Rome
en 1970 et justifie depuis l'activisme d'une multitudes
d'associations, fondations et think tanks sans parler de partis
politiques.
Matt Ridlley, pair héreditaire de la Chambre des Lords fort de sa
longue expérience universitaire et journalistique (The Economist)
démontre que ces prévisions ont toujours été démenties. Il confirme avec
Julian Simon que "l'homme est notre ultime chance". event.details
 

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
 top